Jardinage aquatique

Un article de  //  Aquariophilie  //  Commentaires fermés sur Jardinage aquatique

Dans un bac planté, les travaux périodiques d’entretien doivent être l’occasion de faire un peu de jardinage.
Il faut éliminer les feuilles détériorées, même partiellement, notamment celles des grandes plantes comme les Echinodorus, les Vallisneria ou les Cryptocoryne, les Anubias, les Aponogeton et les Crinum. Cette opération va stimuler la production de nouvelles feuilles. Les plantes à tiges comme les Alternanthera, Bacopa, Limnophila Ludwigia ou Rotala,doivent être régulièrement raccourcies. La suppression de la partie supérieure des tiges présente plusieurs avantages. Elle permet tout d’abord au feuillage des étages inférieurs d’être exposé à la lumière. Sans cela, la plante risque de prendre l’aspect d’un plumeau au long manche.

L’étêtage des cimes donne également la possibilité de réaménager un bosquet et de l’étoffer, en repiquant les parties sectionnées. C’est le bouturage. La taille de la bouture dépend du nombre de feuilles et de la longueur de la tige. En règle générale, dix à quinze centimètres suffisent pour obtenir rapidement un nouveau pied.
Les tiges les plus petites sont plantées à l’avant de l’aquarium et les plus grandes vers le fond, afin d’obtenir un dégradé. Il est préférable d’effectuer le bouturage après l’opération de siphonnage. Dans le cas contraire, les boutures nouvellement installées et qui ne sont pas encore ancrées dans le sol par leurs racines seront immanquablement aspirées quand le tuyau passera à proximité.

Conservez deux ou trois feuilles qui seront enterrées lors de l’opération de repiquage permet de faciliter l’ancrage des boutures. Les feuilles ainsi enfouies vont en outre se décomposer et fournir un engrais naturel aux nouvelles plantes. Les risques de pourrissement de la bouture sont inexistants. Les buissons de petite taille formés par les plantes à stolons comme Cryptocoryne sp. Echinodorus tenellus, Lilaeopsis brasiliensis ou Sagittaria sp. sont également nettoyés et éclaircis, dans le but de faciliter l’émergence de nouvelles pousses. Il faut supprimer les stolons dépassant les limites du territoire affecté à la plante, car si celle-ci devenait trop expansive elle détruirait l’harmonie du jardin aquatique.

Les commentaires sont fermés pour cet article.