Les Crash-tests

Un article de  //  Automobile  //  Commentaires fermés

udc_crash_test

Régulièrement, et depuis 1997, l’Euro-NCAP (New Car Assesment Program), organisme indépendant des constructeurs effectue des campagnes de crash-tests sur les nouveaux véhicules du marché Européen. Ces tests sont effectués en partenariat avec différents ministères des transports ou organismes nationaux chargés de sécurité, ainsi que la FIA (Fédération Internationale Automobile).

Les différents tests effectués (actuellement au nombre de quatre, choc frontal, choc latéral, choc latéral poteau et choc piéton) permettent d’établir des notes. Ces notes sont traduites par des étoiles, avec un nombre maximum de cinq étoiles. La cinquième étoile a été décrochée pour la première fois en 2001 par la Renault Laguna, suivie en 2002 par la Mercedes Classe C, puis la Renault Megane, première voiture compacte à atteindre cette note, la Renault Vel Satis, la Saab 9-3 et la Mercedes Classe E. Le club des 5 étoiles compte désormais 17 véhicules. Toutefois, nombreux sont ceux ayant obtenu un à deux points grâce au système d’alerte de non-bouclage des ceintures, ce qui leur a permis de décrocher cette étoile supplémentaire.

Les étoiles sont attribuées selon le nombre de points, avec 17 poins au choc frontal et 18 points pour le choc latéral. Les systèmes d’avertissement d’oubli de ceintures peuvent « rapporter » jusqu’à 2 points selon leur efficacité. Les tests suivants sont réalisés par l’Euro-NCAP:

Choc frontal

Le choc frontal est effectué à 64 km/h, sur une barrière déformable (simulant un autre véhicule) fixe, de 540 mm d’épaisseur, 1 m de large, avec un recouvrement de 40%, simulant l’un des impacts les plus courants.

Les résultats sont illustrés sur des mannequins, avec cinq couleurs.

Choc latéral

La voiture est fixe et un chariot équipé d’un bloc déformable de 1500 mm sur 500 mm vient la percuter à 50 km/h sur le point R, qui correspond à l’emplacement de la hanche d’un occupant (95% des cas). Des mannequins spécialisés sont utilisés.

Les résultats sont illustrés sur des mannequins, avec cinq couleurs.

Choc piéton

Plusieurs tests sont réalisés pour simuler les chocs avec des adultes ou des enfants. Les impacts ont lieu à 40 km/h. Attention, le protocole de test a changé depuis le 1er janvier 2002. Il est devenu plus contraignant, à l’image des futures normes. Les résultats en termes de protection des piétons avant et après cette date ne peuvent être comparés entre eux.

Les résultats sont illustrés sur des mannequins, avec cinq couleurs.

Choc contre un poteau

Pour tester la protection de la tête, l’Euro-NCAP effectue le test du poteau. La voiture montée sur un chariot mobile est propulsée à 29km/h sur un poteau métallique, au niveau de la tête du passager. Le poteau est assez étroit et provoque une forte intrusion dans l’habitacle. Ce test n’est effectué que si la voiture a obtenu plus de 30 points aux autres tests.

Les commentaires sont fermés pour cet article.