L’Opel Astra TwinTop

Un article de  //  Automobile  //  Commentaires fermés sur L’Opel Astra TwinTop

L’Astra TwinTop est la quatrième génération de cabriolet Opel sur le segment des compactes. Après avoir abandonné l’arceau de sécurité, l’Astra abandonne aujourd’hui sa capote au profit d’un inévitable toit rigide. Ce dernier, s’il a pour défaut d’alourdir le véhicule, a pour qualité de le rendre plus polyvalent d’un point de vue climatique et plus esthétique une fois fermé. D’autant que pour la l’Astra TwinTop, Opel a recours à une solution innovante.

En effet, le toit est ici séparé en trois parties en non plus deux comme sur les principales rivales que sont la 307 ou la Megane. Le principal avantage est que la longueur nécessaire pour stocker ce toit est réduite, ce qui permet de réduire visuellement la longueur du coffre arrière. Le résultat est indéniable puisque l’Astra possède des lignes particulièrement équilibrées avec un arrière dépourvu de toute lourdeur, avec des proportions qui tiennent véritablement du coupé. Petite astuce de style, les feux ont été élargis vers le haut sur le coffre, rompant ainsi la rigidité du dessin du couvercle arrière. Ce toit, conçu en partenariat avec CTS (Car Top Systems), se replie donc en trois parties, la section avant du pavillon venant se superposer à la section centrale, laquelle se replie avec la lunette arrière dans le coffre. Le tout est constitué de cinq parties mobiles, cinq moteurs électriques, huit vérins hydrauliques, treize capteurs et quatorze articulations. Revers de la médaille si l’on peut dire, le toit est plus complexe à replier, donc plus long. Il lui faut une trentaine de secondes, là où ses concurrentes n’en demandent que vingt environ. Ceci n’est pas un désagrément trop important, d’autant que le toit ne prend pas plus de place dans le coffre bien conçu de l’Astra. Toit fermé ce sont 400 litres qui ont été ménagés, et il en reste 200 lorsque le toit est ouvert. L’accès à ce volume réduit est facilité par la fonction Easy Load, qui relève légèrement le toit lorsque l’on ouvre le coffre.

L’espace intérieur ne fourni pas de surprises quant à son style et son équipement puisque l’on retrouve le mobilier de l’Astra. Les deux places arrières disposent d’une habitabilité fort correcte, due à la réduction de la longueur du coffre, et surtout d’une banquette moins droite que sur d’autres cabriolets du même segment. Notons que les ceintures arrières sont disposées au centre. Coté gamme, l’Astra TwinTop récupère trois moteurs essence, en entrée de gamme le 1.6 de 105 ch et en haut de gamme le 2.0 Turbo de 200 ch qui en fera le coupé cabriolet le plus puissant du marché. Un diesel est naturellement prévu et l’Astra reçoit le 1.9 CDTi dans sa version 150 ch exclusivement, avec filtre à particules de série. Les équipements technologiques de la famille Astra comme la suspension à amortissement piloté ou l’éclairage adaptatifs sont bien sûr proposés sur le cabriolet. Fin

Sur un marché déjà occupé, il faut se distinguer pour s’imposer. Opel l’a compris et à l’image du reste de la gamme Astra, le cabriolet TwinTop apporte sa pierre au monde des coupé-cabriolets avec ce toit en trois partie qui fait encore progresser ce type de véhicule en termes de polyvalence et de design.

Les commentaires sont fermés pour cet article.