Cuisine

Origine du Bloody Mary


Création française – Un succès américain

Ce cocktail a été conçu par Ferdinand Pete Petiot (Harry’s bar) en 1921. Il l’aurait concocté pour le comédien Roy Barton. D’abord appelé le « Bucket of blood », il deviendra rapidement le « Bloody Mary ». Son succès ne fut pas immédiat à Paris mais il fit vite un tabac aux Etats Unis lorsque Pete Petiot dirigea le King Cole Bar de New York et y introduisit le « Red Snapper » (avec de la vodka) en le présentant sous forme d’un remède contre la gueule de bois. Le Bloody Mary devient alors vite un classique.

Variations – L’original…

Il a donné lieu à de très nombreuses variations et peut vite se transformer en une sorte de Gaspacho alcoolisé… Voici donc la recette d’origine préparée au Harry’s Bar. Au shaker : de la glace, 4 cL de Vodka, 6 traits de sauce Waucester, 3 traits de tabasco, une pincée de sel, une pincée de poivre, le jus d’un demi citron, compléter au jus de tomate de première qualité.

Mary qui ? – La vierge sanglante

On prête souvent l’appellation de « Bloody Mary » à Marie Tudor, la grande persécutrice anglaise des protestants du XVIe siècle qui inspira Victor Hugo.
On parle aussi du fantôme Bloody Mary, la vierge sanglante. Si vous prononcez à treize reprises le nom de Bloody Mary seul devant un mirroir, vous verrez son visage poindre sur la glace. A vous d’essayer… (mais apparemment faut pas trop l’ennerver la Bloody Mary).

Laisser un commentaire