Concours et recrutement de la gendarmerie

Un article de  //  Divers  //  Commentaires fermés

La-Gendarmerie-recrute

Pour avoir le statut de gendarme, il est nécessaire de passer le concours de sous-officier de la Gendarmerie.

Comment passer le concours pour devenir gendarme?

Quelques conditions doivent être réunies pour accéder au concours. Tout d’abord il faut être de nationalité française et jouir de ses droits civiques. Il faut avoir réaliser son service national ou la journée d’appel de préparation à la défense. Il faut posséder le baccalauréat ou son équivalent et avoir entre 18 e 35 ans. Il faut également avoir une taille minimale de 1,70 mètre pour les hommes et de 1,60 mètre pour les femmes. Par ailleurs, on ne peut pas se présenter au concours plus de trois fois.

Déroulement du concours de la gendarmerie:

Le concours s’étend sur deux jours et se déroule dans un des centres de sélection de la Gendarmerie. Tout d’abord, les épreuves d’aptitudes générales auront lieu. Elles comportent une dictée d’une vingtaine de ligne et une rédaction de 45 minutes, d’au moins vingt lignes, sur un thème générale. Il y aura ensuite l’épreuve de mathématiques, composée de dix questions portant sur du calcul, des équations, des conversions d’unités de temps et de mesure… Puis, il y a aura une épreuve de culture générale sous forme de QCM portant sur la connaissance des institutions, la géographie, l’histoire de France, le sport, le cinéma… Il faut obtenir au moins 10 de moyenne à ces quatre épreuves pour poursuivre la sélection. Sinon, vous serez ajourné pour quatre mois.

Les résultats du concours de la gendarmerie:

La sélection se poursuivra par un entretien avec un officier et par des tests de personnalité et d’adaptabilité. Lors du second jour de sélection, l’épreuve physique de gendarmerie aura lieu. Elle se compose d’un parcours d’obstacles, d’une simulation de combat et d’un transport de poids. Pour finir, il y aura des tests écrits psychotechniques.

A la suite de la réussite à ce concours, une formation, rémunérée et s’étendant sur 12 mois, doit être suivie dans une école de gendarmerie. Une fois sous-officier, les perspectives d’évolution s’orientent principalement vers le statut d’officier, accessible après un concours interne.

Les commentaires sont fermés pour cet article.